accueil du site > Systèmes d’information > Les systèmes d’information des offreurs de soins

Les systèmes d’information des offreurs de soins

1er juillet 2015
rss_off
Imprimer Grossir la taille des caractères taille de caractères normals
  • twitter
  • Facebook
  • Google
  • Googlebuzz
  • Live
  • Del.icio.us
  • technorati
  • viadeo
  • Yahoo! Bookmarks
  • Myspace
fermer
Les systèmes d'information des offreurs de soins

L’ensemble des acteurs de l’offre de soins, le secteur ambulatoire comme les établissements de santé, doivent rapidement disposer de systèmes d’informations (SI) performants.

 

La stratégie Hôpital numérique

Afin de rendre les systèmes d’information (SI) plus performants, en particulier en termes de qualité et de sécurité des soins, la direction générale de l’offre de soins (DGOS), a engagé, depuis avril 2010, une démarche d’élaboration d’un plan stratégique de développement et de modernisation des systèmes d’information hospitaliers (SIH), baptisée « stratégie Hôpital numérique ».

Pour en savoir plus…

 

Le programme Territoire de soins numérique

Ce programme (également appelé TSN) bénéficie de 80 millions d’€ dans le cadre du PIA (programme Investissements d’avenir) sur la période 2014-17.

Avec la mobilisation de l’ensemble des acteurs de l’offre de soins et l’appui des industriels, le programme « Territoire de soins numérique » vise à faire émerger, dans des territoires pilotes, des organisations innovantes de prise en charge des patients renforcées par un bouquet de services intégrés et utilisés au quotidien par les professionnels et les patients.

Pour en savoir plus …

 

Atlas des systèmes d’information hospitaliers (SIH) : la publication officielle

Afin de suivre l’évolution des systèmes d’information de l’ensemble des établissements de santé, la direction générale de l’offre de soins (DGOS), qui pilote le programme Hôpital numérique, a mis en place de nombreux dispositifs :

  • l’observatoire des systèmes d’informations de santé (oSIS)
  • l’observatoire du Référencement des Editeurs de Logiciels et des Intégrateurs du Monde de la Santé (RELIMS)
  • le dispositif de suivi des charges et ressources SIH

Depuis 2013, la DGOS publie annuellement un Atlas des SIH afin de mettre à disposition de l’ensemble des acteurs de la santé les données principales et tendances de l’évolution des systèmes d’information hospitaliers sur le territoire.

Pour en savoir plus

 

Le programme ROR

Le programme répertoire opérationnel des ressources (ROR) poursuit 3 objectifs forts de la direction générale de l’offre de soins (DGOS) : promouvoir une approche globale de l’offre de soins, assurer une réponse adaptée aux besoins de prise en charge des patients et des usagers, garantir l’efficience et la qualité des structures de soins.

Ce programme s’inscrit dans les axes de la stratégie nationale de santé en contribuant au développement des systèmes d’information de santé pour répondre à une meilleure prise en charge dans le cadre du parcours de santé du patient qui s’appuie sur de multiples acteurs et professionnels. La coordination entre ces acteurs et professionnels, fondée sur l’échange et le partage d’information, requiert une bonne connaissance de l’offre de santé disponible sur le territoire.

Il a pour objectif d’améliorer l’accès aux soins en favorisant la coopération entre les professionnels, à améliorer la qualité et la sécurité des soins en améliorant la continuer des prises en charges, à améliorer l’efficience en fournissant une information exhaustive des ressources aux professionnels.

Le programme répertoire opérationnel des ressources, piloté par la DGOS, vise à décrire l’ensemble des ressources de l’offre de santé du territoire et contribue en ce sens à améliorer la connaissance des ressources disponibles, en intégrant les champs sanitaires, médico-social, et à terme social.

Pour en savoir plus

Charges et ressources SIH

L’importance accrue des systèmes d’information (SI) dans le fonctionnement hospitalier a conduit la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS) à mettre en œuvre un dispositif de suivi et d’analyse des charges et ressources consacrées aux SIH par les établissements de santé publics et privés d’intérêt collectif, dans l’objectif de :

  • mesurer dans le temps la mobilisation effective des ressources de notre système hospitalier sur une fonction critique pour sa modernisation ;
  • faciliter, à terme, l’analyse de l’impact sur l’exploitation des investissements en SI, dans un contexte où les SIH constituent une priorité des plans d’investissement ;
  • fournir des éléments d’évaluation susceptibles d’orienter les politiques publiques en matière de SIH.

Pour en savoir plus…

 

Introduction à la sécurité du système d’information : la publication du guide

Il est crucial de garantir la sécurité du système d’information, sa disponibilité et la confidentialité des données, afin de maintenir la confiance des patients dans le système de santé ainsi que celle des professionnels dans les outils qu’ils utilisent au quotidien.

Pour éclairer ces enjeux, la DGOS publie un guide pratique qui vise à sensibiliser les décideurs des établissements de santé à la mise en place d’une démarche de sécurité de leur système d’information.

Pour en savoir plus

 

Auditabilité des systèmes d’information

Dans le cadre du projet de fiabilisation et certification des comptes des établissements publics de santé, la DGOS publie un guide méthodologique à l’attention des établissements de santé leur permettant de se préparer au volet SI de la certification des comptes.

Pour en savoir plus…

 

Les systèmes d’information et la coordination des soins

La DGOS s’implique directement dans des projets structurants visant à améliorer l’efficience des acteurs de l’offre de soins, au delà de l’hôpital :

  • le plan de déploiement de la télémédecine
  • l’informatisation des urgences, modernisation des systèmes d’information SAMU/SMUR, articulée avec l’évolution de l’organisation de l’urgence pré-hospitalière
  • la fluidification du parcours de soins à l’entrée des établissements de santé, durant l’hospitalisation et à la sortie, notamment en améliorant les processus de prise de rendez-vous, de programmation des actes et de réservation de ressources.
  • les SI des maisons de santé, centres de santé et pôles de santé, les SI des communautés hospitalières de territoire (CHT) et les groupements de coopération sanitaire (GCS)
  • le volet SI des plans de santé publics (plan « détenu », plan AVC)

Par ailleurs, le démarrage opérationnel du DMP constitue un évènement majeur pour améliorer la coordination des professionnels de santé autour de la prise en charge des patients.

FAQ - Le groupement de coopération sanitaire et les systèmes d’information (PDF - 241.6 ko)

 

Référencement des Éditeurs de Logiciels et Intégrateurs du Marché de la Santé (RELIMS)

La base RELIMS a vocation à être mise à jour au fil de l’eau par les éditeurs.
Pour en savoir plus

Comment être référencé ?

Pour obtenir votre identifiant vous permettant de mettre à jours votre offre logiciel, envoyez à l’équipe RELIMS (DGOS-RELIMS[@]sante.gouv.fr) un message en indiquant :

  • Nom de votre société ;
  • Nom, fonction, téléphone et mail du référent Ministère (ce référent doit être un membre de l’équipe de direction de la société ou le cas échéant un collaborateur dont l’inscription doit être validée par la direction de la société) ;
  • Nom et description (2 lignes max) des logiciels commercialisés.

Un courriel sera envoyé automatiquement à votre référent Ministère avec son identifiant/mot de passe et un lien vers l’application lui permettant de compléter la description fonctionnelle de votre offre et de gérer les utilisateurs de la société.

Communiqué de presse du 7 septembre 2012 : "Systèmes d’information des offreurs de soins : le référencement des éditeurs de logiciels évolue"

 

L’observatoire des systèmes d’information de santé

La DGOS met à disposition la nouvelle version de l’observatoire des systèmes d’information de santé (oSIS), outil qui permet de suivre l’informatisation des processus de soins et des processus de gestion des établissements de santé.

L’observatoire des systèmes d’information de santé (oSIS) concerne tous les établissements publics et privés du champ sanitaire. Son remplissage est demandé dans le cadre de l’instruction DGOS/PF/MSIOS/2012/347 du 25 septembre 2012 et peut constituer un objectif dans le cadre des contrats d’objectifs et de moyens (CPOM) entre les ARS et les ES.

Au travers des 200 questions, l’établissement décrit globalement son système d’information hospitalier (infrastructure informatique, exploitation informatique, couverture fonctionnelle, cartographie logicielle de l’établissement) et plus précisément certains volets de son système d’information (indicateurs du programme hôpital numérique, système d’information des Urgences, identification du prescripteur sur les prescriptions hospitalières).

Pour en savoir plus…

 

Les textes

Instruction n° DGOS/PF/MSIOS/2012/347 du 25 septembre 2012 relative à l’analyse du déploiement et de l’usage des systèmes d’informations hospitaliers dans les établissements de santé (PDF - 877.9 ko) INSTRUCTION N° DGOS/MSIOS/2010/321 du 1er septembre 2010 relative à l’analyse du déploiement et de l’usage des systèmes d’informations hospitaliers dans les établissements de santé (PDF - 258.1 ko) INSTRUCTION N° DGOS/MSIOS/2010/184 du 3 juin 2010 relative à la définition et au suivi des ressources et des charges des systèmes d’information hospitaliers (PDF - 386.9 ko)

 

Les autres acteurs

  • l’agence des systèmes d’information partagés de santé (ASIP)
    Domaines : interopérabilité et sécurité des systèmes d’information de santé, dossier médical personnel, télésanté, télémédecine…
    l’ASIP Santé, groupement d’intérêt public chargé de déployer le dossier médical personnel (DMP) et, de façon beaucoup plus large, de mettre en place les référentiels indispensables au développement des systèmes d’information dans le domaine de la santé (en matière d’interopérabilité, de répertoires et de sécurité).
  • l’agence nationale d’appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (ANAP)
    l’ANAP vient en appui des établissements de santé et médico-sociaux pour améliorer leur performance dans le cadre de la réforme du système de santé en France. A ce titre, elle définit sur le champ des systèmes d’information de santé les organisations pérennes et performantes ainsi que les outils et la méthodologie associés.
    Domaine : le système d’information (SI), levier de performance des organisations, pertinence des investissements, création de valeur, évaluation, pilotage…
  • les agences régionales de santé (ARS)
    Définition de la politique régionale de systèmes d’information dans le cadre de la stratégie nationale.

 

Source :
Direction générale de l’offre de soins (DGOS)
Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs de l’offre de soins (PF)
Bureau Système d’information des acteurs de l’offre de soins (PF5)
14 avenue Duquesne - 75350 Paris 07 SP

Courriel : DGOS-PF5[@]sante.gouv.fr

Mise en ligne : juin 2011
Actualisation : juillet 2015

<p>Madame Marisol Touraine</p>

Marisol Touraine - Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes

Mots-clés

Service Public Legifrance Gouvernement IGAS

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.